jeudi 31 juillet 2008

How To Write A Successful Business Plan by: Jason Kay

How To Write A Successful Business Plan by: Jason Kay

Whether you are planning to start a brand-new business, expand an existing company, or get financing for a business venture, you will need to write a business plan. A business plan not only lends your business a sense of credibility, but also helps you to cover all your bases, increasing your chances of success.

Although writing a business plan can be a lengthy, intimidating project, it is not necessarily difficult. Here is an overview of how to write a successful business plan.

What to Include in Your Business Plan

Your business plan needs to demonstrate that you have thoroughly considered all aspects of running your business. To that end, the standard business plan has nine major sections, covering everything from your business’s mission statement to a detailed financial analysis.


Executive Summary

The first – and most important – section of your business plan is the executive summary. This section is so important that it should literally be the first thing the reader sees – even before the table of contents! However, it should also be written last, as you’ll have a better understanding of the overall message of your business plan after you’ve researched and written the other sections.

One of the most important parts of the executive summary is the mission statement. The mission statement is only three or four sentences long, but it should pack the most punch out of everything else in your business plan: Those four sentences are responsible for not only defining your business, but also capturing the interest of your reader.

The rest of your executive summary should fill in the important details that the mission statement glosses over. For instance, your executive summary should include a short history of the business, including founder profiles and start date; a current snapshot, listing locations, numbers of employees, and products or services offered; and a summary of future plans and goals.

This section is a candidate for a bulleted format, which allows you to list main points in a manner that is easy to scan. Avoid using too much detail – remember, this section is a summary. A page or two is usually sufficient for an executive summary.

Market Analysis

The next section of your business plan focuses on market analysis. In order to show that your business has a reasonable chance for success, you will need to thoroughly research the industry and the market you intend to sell to. No bank or investor is going to back a doomed venture, so this section is sure to fall under especially close scrutiny if you are looking for financing.

Your market analysis should describe your industry, including the size, growth rate, and trends that could affect the industry. This section should also describe your target market – that is, the type or group of customers that your company intends to serve. The description of your target market should include detail such as:

• Distinguishing characteristics

• The needs your company or product line will meet

• What media and/or marketing methods you’ll use to reach them

• What percentage of your target market you expect to be able to wrest away from your competitors

In addition, your market analysis should include the results of any market tests you have done, and an analysis of the strengths and weaknesses of your competitors.

Company Description

After your market analysis, your business plan will need to include a description of your company. This section should describe:

• The nature of your business

• The needs of the market

• How your business will meet these needs

• Your target market, including specific individuals and/or organizations

• The factors that set you apart from your competition and make you likely to succeed

Although some of these things overlap with the previous section, they are still necessary parts of your company description. Each section of your business plan should have the ability to stand on its own if need be. In other words, the company description should thoroughly describe your company, even if certain aspects are covered in other sections.

Organization and Management


Once you have described the nature and purpose of your company, you will need to explain your staff setup. This section should include:

• The division of labor – how company processes are divided among the staff

• The management hierarchy

• Profiles of the company’s owner(s), management personnel, and the Board of Directors

• Employee incentives, such as salary, benefits packages, and bonuses

This goal of this section is to demonstrate not only good organization within the company, but also the ability to create loyalty in your employees. Long-term employees minimize human resource costs and increase a business’s chances for success, so banks and investors will want to see that you have an effective system in place for maintaining your staff.

Marketing and Sales Management

The purpose of the marketing and sales section of your business plan is to outline your strategies for marketing your products or services. This section also plans for company growth by describing how the growth could take place.

The section should describe your company’s:

• Marketing methods

• Distributions methods

• Type of sales force

• Sales activities

• Growth strategies

Product or Services

Following the marketing section of your business plan, you will need a section focusing on the product or services your business offers. This is more than a simple description of your product or services, though. You will also need to include:

• The specific benefits your product or service offers customers

• The specific needs of the market, and how your product will meet them

• The advantages your product has over your competitors

• Any copyright, trade secret, or patent information pertaining to your product

• Where any new products or services are in the research and development process

• Current industry research that you could use in the development of products and services

Funding Request

Only once you have described your business from head to toe are you ready to detail your funding needs. This section should include everything a bank or investor needs in order to understand what type of funding you want:

• How much money you need now

• How much money you think you will need over the next five years

• How the money you borrow will be used

• How long you will need funding

• What type of funding you want (i.e. loans, investors, etc.)

• Any other terms you want the funding arrangement to include Financials


The financials section in your business plan supports your request for outside funding. This section provides an analysis of your company’s prospective financial success. The section also details your company’s financial track record for the past three to five years, unless you are seeking financing for a startup business.

The financials section should include:

• Company income statements for prior years

• Balance sheets for prior years

• Cash flow statements for prior years

• Forecasted company income statements

• Forecasted balance sheets

• Forecasted cash flow statements

• Projections for the next five years – every month or quarter for the first year, with longer intervals for the remaining years

• Collateral you can use to secure a loan

The financials section is a great place to include visuals such as graphs, particularly if you predict a positive trend in your projected financials. A graph allows the reader to quickly take in this information, and may do a better job of encouraging a bank or investor to finance your business. However, be sure that the amount of financing you are requesting is in keeping with your projected financials – no matter how impressive your projections are, if you are asking for more money than is warranted, no bank or investor will give it to you.

Appendices

The appendix is the final section in your business plan. Essentially, this is where you put all of the information that doesn’t fit in the other eight sections, but that someone – particularly a bank or investor – might need to see.

For instance, the market analysis section of your business plan may list the results of market studies you have done as part of your market research. Rather than listing the details of the studies in that section, where they will appear cumbersome and detract from the flow of your business plan, you can provide this information in an appendix.


Other information that should be relegated to an appendix includes:

• Credit histories for both you and your business

• Letters of reference

• References that have bearing on your company and your product or service, such as magazines or books on the topic

• Company licenses and patents

• Copies of contracts, leases, and other legal documents

• Resumes of your top managers

• Names of business consultants, such as your accountant and attorney


Writing a Successful Business Plan

Despite the quantity of information contained in your business plan, it should be laid out in a format that is easy to read. Just like with any piece of business writing, it is important to craft your business plan with your intended audience in mind – and the bankers, investors, and other busy professionals who will read your business plan almost certainly won’t have time to read a tedious document with long-winded paragraphs and large blocks of text.

Business plans for startup companies and company expansions are typically between twenty to forty pages long, but formatting actually accounts for a lot of this length. A strong business plan uses bullet points throughout to break up long sections and highlight its main points. Visuals such as tables and charts are also used to quickly relay specific information, such as trends in sales and other financial information. These techniques ensure that the reader can skim the business plan quickly and efficiently.

Think of your audience as only having fifteen minutes to spend on each business plan that comes across their desks. In that fifteen minutes, you not only have to relay your most important points, but also convince the reader that your business venture merits a financial investment. Your best bet is a well-researched business plan, with an organized, easy-to-read format and clear, confident prose.

About The Author

Jason Kay is a former professional business plan writer and provides business start up advice. He contributes to business magazines and websites such as http://BudgetBusinessPlans.com, which provides business plan writing services and business plan samples.



lundi 28 juillet 2008

La crédibilité, une des clés de la réussite

La crédibilité, une des clés de la réussite (Partie 1) par Isabelle BRUNET

Si vous êtes entrepreneur, le point essentiel est… attention, voici un très grand scoop… d'avoir le maximum de clients qui achètent vos produits ou services. Après cette lapalissade, l'élément primordial est, bien entendu, de savoir comment attirer ces acheteurs, qui feront le succès de votre entreprise.

Divers moyens peuvent être mis en œuvre et vous en connaissez certainement déjà un certain nombre. Je peux vous citer, par exemple, la publicité. Mais un autre moyen parfois négligé par certains entrepreneurs est d'une grande importance. Il s'agit de la crédibilité. Pour que vos produits ou services se vendent, il faut que vous soyez crédible.

Qu'est-ce que cela signifie ?

Tout simplement que vos clients ou futurs clients n'achèteront pas vos produits s'ils ne vous font pas confiance, si vous ne paraissez pas honnête à leurs yeux. Certains d'entre vous me répondront certainement : « Ben, çà, c'est évident, on le sait déjà ». Certes, mais combien d'entre eux travaillent leur crédibilité, passent du temps à la construire, à la bâtir ?

Il suffit de voir certaines activités qui se développent de plus en plus sur le net, par exemple, pour se rendre compte que pour certains (pas tous, fort heureusement) leur crédibilité est loin d'être leur premier souci. Ils pillent, ils se servent partout, ils se cachent derrière des pseudos, ils se servent du travail des autres pour se faire de l'argent le plus rapidement possible, afin de passer à autre chose ensuite. Mais, leurs clients à eux, s'ils existent, vont-il acheter des choses chez eux, vont-ils continuer à leur acheter des produits ?

A l'heure actuelle, les gens sont de plus en plus exigeants. Et, avec la baisse du pouvoir d'achat, c'est encore pire. Et cette exigence se transforme vite en méfiance. Ils ne veulent plus débourser de l'argent pour rien, sans savoir vraiment ce et celui qui se cache derrière le produit ou service mis en vente. Ainsi, le meilleur moyen d'attirer les clients et de les fidéliser est la crédibilité.

Vous devez y penser d'ailleurs dès que vous vous engagez dans votre business. C'est, pour moi, une des premières choses dont vous devez vous occuper. En effet, si vous démarrez mal, vous aurez les pires difficultés à réparer vos erreurs par la suite. Une fois qu'un client est insatisfait, il ne reviendra plus et vous fera, en plus, de la mauvaise publicité.

Mais, c'est quoi au juste la crédibilité ?

Si on prend la définition courante, quelqu'un de crédible est quelqu'un de fiable, que l'on peut croire, sur lequel on peut compter et qui ne décevra pas. A priori, cela paraît évident de posséder toutes ces qualités quand vous vendez quelque chose. Mais, comment y parvenir le mieux possible. Parfois, vous pouvez y mettre toute votre volonté, mais il peut arriver que cela ne marche pas aussi bien que vous le souhaitez.

Pour vous aider à augmenter votre crédibilité, je vais vous donner mes astuces que j'ai récoltées au fil de ma propre expérience.

- Pour que vous soyez crédible, il faut, tout d'abord, que les gens vous connaissent et sachent précisément ce que vous faites et ce que vous leur proposez. Pour ceux qui travaillent avec internet, fini le fait de se cacher derrière un pseudo, ou une enseigne et de ne fournir aucun moyen de vous contacter. Si vous refusez de donner votre vrai nom et votre adresse, cela veut dire que vous souhaitez cacher quelque chose. C'est ce que pensera automatiquement un éventuel client.

- N'hésitez pas non plus à fournir des informations sur votre formation professionnelle, les compétences que vous avez acquises au fil des années. Si vous exercez votre métier depuis longtemps, n'hésitez pas à l'indiquer (ex : boucher-charcutier depuis 1986), sur tous vos supports publicitaires (ex : vitrine, tracts, site internet, plaquettes, etc.). Cela montrera à vos clients que vous êtes un expert dans votre domaine et que vous savez parfaitement de quoi vous parlez. Ces futurs clients pourront ainsi avoir confiance en votre produit, sans hésiter. Ils sauront que ce que vous leur proposez n'est pas une pâle copie de ce que l'on trouve partout.

- Si vous créez un site internet, insérez-y une page décrivant précisément qui vous êtes. Ajoutez-y une photo pour rendre ces informations plus personnelles. Les clients aiment bien mettre un visage sur un nom.

Co-auteurs : BRUNET Isabelle (spécialiste en développement personnel) et GAWELIK Katy (Docteur en droit, spécialiste en bien-être et en épanouissement personnel). N'hésitez pas à visiter le site Abond@nce Editions http://www.abondance-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

Source: http://www.contenulibre.com/business

La crédibilité, une des clés de la réussite (Partie 2) par Isabelle BRUNET Mots: 689

Dans mon précédent article « La crédibilité, une des clés de la réussite (Partie 1) », je vous ai dévoilé mes premières astuces pour augmenter votre crédibilité, voici les autres :

- Pour montrer davantage votre qualité d'expert dans tel ou tel domaine, prenez le temps de rédiger des articles, des ebooks, ou des fascicules « papier » sur votre sujet de prédilection.
L'idéal est de proposer tout ceci gratuitement afin de toucher le maximum de personnes. Cela permettra à ces dernières de se rendre compte, d'elles-mêmes, que vous savez de quoi vous parlez, que vous connaissez parfaitement le produit que vous vendez, et augmentera votre notoriété.

- Dans le même ordre d'idée, vous pouvez également participer à des conférences ou des séminaires qui vous permettront, en plus, de débattre avec d'autres experts qui traitent le même sujet. Au début, pourquoi ne pas organiser votre propre conférence (même à comité plus restreint) afin d'avoir accès, par la suite, à d'autres structures plus grandes.

- N'hésitez pas non plus à vous inscrire dans des associations « spécialisées », dans lesquelles vous pourrez parler de vos compétences, demander éventuellement quelques conseils et, pourquoi pas, vous constituer une clientèle. Les membres de l'association sauront parfaitement qui vous êtes et vous feront confiance. Ils n'hésiteront pas à vous faire de la pub. C'est un des meilleurs moyens de vous constituer un réseau de relations réellement efficace et rentable. Si la ou les associations ou confréries, etc. auxquelles vous appartenez sont reconnues nationalement, n'hésitez pas à faire figurer cette information dans votre profil, vos cartes de visite, vos publicités, etc.

- Votre qualité d'expert dans tel ou tel domaine peut également se montrer en participant à des forums de discussion. En répondant à des questions précises et pointues, vous apparaîtrez très vite, aux yeux de tous, comme un spécialiste auquel on a envie de faire appel pour résoudre un problème, par exemple. Bien entendu, dans la signature de vos posts sur les forums, il faut que l'on puisse vous identifier. Pour cela, mettez l'adresse de votre site internet ou de votre commerce, ou tout moyen de vous contacter, en dessous de votre nom.

- Pour ceux qui sont réfractaires à internet, ce qui est un tort de nos jours, où un petit site pour mettre en avant ses compétences et son produit paraît indispensable, ils peuvent toujours tenter de se faire interviewer par la presse locale ou nationale. Les journaux locaux aiment relater la création d'une nouvelle activité ou ses nouveautés si elle est plus ancienne. Bien entendu, il faut que vous ayez quelque chose d'intéressant, de nouveau à dire. En cherchant bien, je suis certaine que vous allez très vite trouver. Dans cet exercice, vous êtes tenu à une obligation à laquelle vous ne devez jamais déroger : il est impératif que vous ne mentiez pas. Le mensonge est d'ailleurs à bannir constamment. Tout finit par se savoir et le retour de bâton est toujours douloureux.

- Autre conseil : si vous avez déjà des clients, pourquoi ne pas leur demander quelques témoignages afin qu'ils recommandent vos produits. Les éventuels clients hésiteront moins à vous acheter quelque chose si d'autres sont ravis de leurs achats. Pour cela, n'hésitez pas à leur proposer de remplir un petit questionnaire ou de noter leurs appréciations et commentaires sur un livre d'or.

- Dernier conseil à ne surtout pas négliger : le service après-vente et le renseignement. Je m'explique… Si un client vous pose une question ou rencontre un problème avec l'un de vos produits, ne lui répondez pas deux ou trois mois après. Solutionnez le problème rapidement. S'il est satisfait de votre service, il sera enclin à parler de vous en bien et cela renforcera ainsi votre réputation.

Comme vous le voyez, la crédibilité, cela se travaille. C'est d'ailleurs une chose très difficile à bâtir quand vous débutez. Les gens se méfient de la nouveauté et mettront un certain temps avant de vous faire une totale confiance. La crédibilité se construit constamment, il faut s'en occuper tous les jours. Vous ne devez jamais relâcher l'attention. Le moindre petit écart se paie cash. C'est un travail de longue haleine mais qui, au final, vous apportera beaucoup.

Co-auteurs : BRUNET Isabelle (spécialiste en développement personnel) et GAWELIK Katy (Docteur en droit, spécialiste en bien-être et en épanouissement personnel)

N'hésitez pas à visiter le site Abond@nce Editions http://www.abondance-editions.com et à télécharger les ouvrages et les audios gratuits.

Pour plus d'informations sur comment vous constituer un réseau de relations, je vous invite vivement à consulter cette adresse : http://url-ok.com/377c54

Source: http://www.contenulibre.com/business

Cet article est "libre de droit" : Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site ou dans votre publication à condition de suivre les 'Termes et conditions' de ContenuLibre.

Article soumis le 07 Juillet, 2008

vendredi 25 juillet 2008

Joyeux anniversaire Ecole Internationale des Affaires de Dakar Sénégal



L'école des managers du 21ème siècle en Afrique - Dakar - Sénégal
Un dixième anniversaire qui a marqué une contribution
décisive à la formation des managers africains de demain

L’Ecole internationale des Affaires (EIA) du Sénégal, démembrement du Groupe MGRH/EIA, créée depuis 1998, par quatre sénégalais, vient de fêter son 10ème anniversaire à Dakar, en présence du Directeur de cabinet du Ministre de l’Enseignement supérieur et de plusieurs personnalités et invités. A cette occasion, une cérémonie de remise de diplôme à 57 récipiendaires a été organisée (CF. Liste de la promotion sortante - 2008.) Cérémonie en même temps de son dixième anniversaire et de remise de diplôme de la promotion 2008 sortante, assurément ce fut un grand moment de bilan, de rêves et d’ambitions réaffirmées, comme les images jointes en attestent!


Le dispositif pédagogique de l’EIA a été conçu à la suite d’un benchmark rigoureux et approfondi de ce qui se fait en général au niveau international, tant en formation initiale que permanente et en matière de formation à distance. A l’époque, le consultant mandaté a apporté son expérience d’ancien Directeur général de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature du Sénégal qui a séjourné plusieurs fois dans des écoles et instituts de renommée, tels Durham Business School, Lancaster University, Clark Atlanta University, les ENA du Canada, de la Tunisie, du Maroc, etc. Ce benchmark a abouti à une programme intégré et articulé autour de la summa division « outils de gestion, fonctions du manager, politiques générales et stratégies, diverses spécialisations couvrant les domaines les plus divers tels que l’audit, la comptabilité et les finances, le management stratégique, la gestion des ressources humaines, la gestion et l’évaluation des projets, etc.) L’EIA est née en ayant à sa disposition toutes les informations et la documentation nécessaires pour la gestion de ses activités et programmes. Depuis 1998, les modules de l’EIA sont dispensés en formation initiale, permanente et à distance. Aujourd’hui, les diplômés issus de l’EIA accèdent très vite à des postes de responsabilité, tant ils se font remarquer par leur savoir, leurs attitudes positives, leur culture de performance et leur capacité de travail et d’attention soutenue sur les objectifs, les résultats et la qualité.

A l'orée de l’année scolaire 2008-2009 qui se dessine, les bacheliers et titulaire d'un BAC + 2 trouveront une grande opportunité de carrière et d'excellence en faisant confiance à l’Ecole Internationale des Affaires de Dakar, les parents, également, en y envoyant leurs enfants, en demandant à leurs amis et frères d’en faire de même, à les informant qu’une école d’excellence en management existe depuis 1998, en Afrique, au Sénégal.

Liste de la promotion sortante 2008



Prénom(s) & Nom

Nationalité

1

Loïque Klein Victoire MALATOU

Congolaise

2

Marina SIETY

Gabonaise

3

Mbae ALHAMIDI

Comorienne

4

Ali Hassani ALI

Comorienne

5

Rhina Phostère NYNGONE

Gabonaise

6

Mariama SAID HALIDI

Comorienne

7

Ulrich Geoffroy antsaraga avouya

Gabonaise

8

Baris ONGOUYAT-LAMBI

Gabonaise

9

Jean LANGOU

Gabonaise

Site web

http://www.eia.sn

Réseau social des étudiants et anciens élèves

http://eiastudents.ning.com

Adresse

Ecole Internationale des Affaires. BP : 21285 – Dakar PONTY – SICAP LIBERTE Liberté- Sénégal - mgrheia@hotmail.commgrheia@gmail.com

10

Sandra Maizie LOUBAKI KAYA

Congolais

11

Eugenie ENGANDIN LOUMOU

Camerounaise

12

Emilio LOPES CARDOSO

Bissau Guinéenne

13

Yaya Traoré ABAKAR

Tchadienne

14

Jeanne Mirca NDJENA

Gabonaise

15

Moussa Elimi Kosso ABDELRZACK MOUSSA

Tchadienne

16

Adoum Moursal HISSEIN

Tchadienne

17

Steeve MOUELLE

Gabonaise

18

Eric Thierry BOUSSOUGOU BOUSSOUGOU

Gabonaise

19

Mérida MIPIMBOU

Gabonaise

20

Judicaël BIBOUTOU

Gabonaise

21

Riama ALI HAMIDOU

Comorienne

22

Gina Syllanie ZANG ALLOGHO

Gabonaise

23

Abdou Ali AHAMADA

Comorienne

24

Cheikhou BARRO

Sénégalaise

25

Audrey Patricha Emma NIANGOU BIKINDOU

Congolaise

26

Ahamada DHAHAB

Comorienne

27

Hadjira ALI ABDALLAH

Comorienne

28

Jaures Didier MOMBO BOUYANGA

Gabonaise

29

Andre Marie LONGANGUE

Congolaise

30

Abdou Moussa MOINA ANLIYAT

Comorienne

31

Céline ANDESSA IKOBA

Congolaise

32

Léance Carl NKOLO OZOUNGUET

Gabonaise

33

Paul Lovethy Melan TATHY

Congolaise

34

Rackie Sandra NGASSAKI ODIMBISSI

Congolaise

35

Manany ABDELHAKIM RAKHIS

Tchadienne

36

Sylvie Line PEMBA

Gabonaise

37

Nguélé DIBA

Gabonaise

38

Ursula Karenne MVOULA

Congolaise

39

Audrey Damien RADEGA ANOTHO

Gabonaise

40

Fakihi FAZUL

Comorienne

41

Machouhouli SAID

Comorienne

42

Armel TIEKO JEAN

Gabonaise

43

Aude Johanna OGNAGNA ETOUGUI

Gabonaise

44

Ali Kosso TAHIR MAHAMAT

Tchadienne

45

Anita DOUMA BIE

Gabonaise

46

Vianney BAYOUPY BOUKELE

Gabonaise

47

Christiane MBANDZOU

Gabonaise

48

Penda TOURE

Guinéenne

49

Larissa Destino Princia MAKAYA TCHITOULA

Congolaise

50

Josiane Bernadette TCHAMABEU NGADJEU

Camerounaise

51

Simon Janvier OBAM OBAM

Gabonaise

52

Max Léandre MICKOTO MOUSSAVOU

Gabonaise

53

Marie Gabrielle NONTYE

Gabonaise

54

MARIAMA Ahamada Soufiani

Comorienne

55

Yann Wany LICKET

Gabonaise

56

Said MADJIDI OILI

Comorienne

57

Rayane SAID ABDOU

Comorienne

Site web

http://www.eia.sn

Réseau social des étudiants et anciens élèves

http://eiastudents.ning.com

Adresse

Ecole Internationale des Affaires. BP : 21285 – Dakar PONTY – SICAP LIBERTE Liberté- Sénégal mgrheia@hotmail.com

Source: http://akgsoftthinking.blogspot.com

Rejoignez ces incomparables Masters professionnels – Tout Sur le Management, la Gouvernance et le Leadership

L’Ecole Internationale des Affaires ( EIA ) propose cinq (5) nouveaux masters professionnels à compter de novembre 2017 au niveau ...